Café de l'amitié   (english)
Une fois par mois le Club International organise le café de l'amitié. Ce rendez-vous mensuel permet aux membres de l'association de se retrouver en dehors des activités classiques. C'est aussi un moment privilégié pour accueillir les nouveaux adhérents. En ce mercredi 7 décembre 2005, c'est le salon de thé de la Mosquée de Paris situé dans le 5ème arrondissement, qui accueille ce « thé de l'amitié ».

Par Guillaume THECHI

 

Pour le dernier « pot de l'amitié » de l'année, une vingtaine de personnes sont présentes. Yann, 22ans, étudiant français est l'un des premiers arrivés: «  Je suis venu par curiosité , précise-t-il. »  Originaire de Nantes, il effectue sa troisième année d'études sur la capitale. Il connaissait le Club avant de venir à l'un des derniers rendez-vous de l'année: «  J'ai participé deux fois aux ateliers de langues , raconte-t-il, j'apprécie ce concept de café de l'amitié  ».

Beaucoup de nationalités représentées

En ce début de soirée, les jeunes du Club occupent deux tables de la grande salle de la Mosquée. Rapidement, le groupe se retrouve à la table qui domine le reste de la salle et dont le sol est chauffé. Les langues représentées sont diverses (allemande, arabe, espagnole, anglaise, ...) et déliées. Bien que beaucoup ne se connaissent pas, tous participent aux conversations: «  Et toi, qu'est ce que tu fais dans la vie? De quel pays viens-tu?  ». «  De France et d'Allemagne  » aurait pu répondre Grégor, 23 ans, stagiaire en marketing. « En règle générale, ce n'est pas évident de rencontrer les Parisiens , constate-t-il, avant d'ajouter: à cette période de l'année, il y a moins d'excursions d'organisées, donc ce pot de l'amitié arrive au bon moment.  »


Peu à peu, les timides sont "sortis de leur coquille" et la soirée s'est déroulée dans une bonne ambiance générale.




Un décor agréable et convivial

Le cadre chaleureux assure le dépaysement, et la soirée permet notamment de découvrir le Club International, ses activités et ses membres. «  Je n'étais jamais venu à la Mosquée , confie Ulriche, 22ans d'origine allemande, les lieux sont très beaux, comme je les avais imaginés . » Pour les nouveaux adhérents, c'est une bonne occasion de rencontrer et d'échanger avec d'autres étudiants français et étrangers: «  Je suis aussi là , poursuit Ulriche, pour rencontrer des jeunes d'autres nationalités, je connais déjà des allemands.  »

Discuter, et améliorer son français.

La soirée est arrosée de thé à la menthe, accompagnés de pâtisseries orientales. Entre deux gorgées, Nina, étudiante russe explique pourquoi ce rendez-vous du mois lui tient à c´┐Żur: «  Cette rencontre me donne la possibilité de parler et d'apprendre sur des gens nouveaux.  » Elle, qui est professeur assistante de russe, profite de chaque occasion pour améliorer son niveau de français. A son petit carnet de vocabulaire, elle pourra ajouter les mots: rencontres, échanges, et convivialité.




Christophe, 33 ans est français, parisien et apprécie ce melting pot.: «  Je suis toujours en vacances à l'étranger, raconte-t-il. D'ailleurs tous mes amis viennent des quatre coins du monde. Au Club, je peux prolonger un petit peu cette atmosphère . »


Accueil